Quelles sont les nouveautés dans la dernière version du guide officiel de Scrum?

Cet article présente un résumé des principales modifications apportées dans la dernière version du guide officiel de Scrum (Version 2013). Le guide, élaboré conjointement par les pères fondateurs de Scrum est disponible sur le site www.scrumguides.com.

Principales nouveautés apportées par le guide Scrum  (Release 2013)

Mise en avant de la transparence des artefacts Scrum. Les auteurs insistent sur la nécessité de rendre transparents les artefacts du projet. Le Scrum Master doit maintenir cette transparence tout au long du projet :

  • Détecter les manques de transparence à travers l’inspection des artefacts, en écoutant les réactions des uns et des autres …
  • Aider les membres de l’équipe Scrum (PO compris) dans l’application des pratiques favorisant la transparence. A noter que le guide ne prescrit pas de pratiques spécifiques.

Le « Backlog Grooming » laisse place au « Backlog Refinement ». L’affinage du backlog  consiste à ajouter des détails aux éléments du backlog au bon moment. Il s’agit d’une tâche de fond  du Product Owner dans laquelle toute  l’équipe Scrum peut collaborer :

  • C’est l’équipe Scrum qui décide quand et comment effectuer l’affinage du backlog
  • L’implication de l’équipe de développement dans l’affinage ne doit pas dépasser 10% de sa capacité.

Le but du Sprint (Sprint Goal) devient un artefact explicite et formel. Ce but doit être défini et élaboré à l’issue du Sprint Planning et partagé par tous.

  • La taille de l’équipe Scrum est comprise entre 3 et 9 membres.  Avant on parlait de 7 plus ou moins 2 personnes. Le Scrum Master et le Product Owner ne sont pas compris dans la taille de l’équipe sauf s’ils sont amenés à réaliser des tâches pour le Sprint (Un Scrum Master qui développe par exemple).

Importance du «daily standup » renforcée.  L’équipe de développement doit tous les jours être en mesure de comprendre comment elle entend atteindre le but du Sprint. Les 3 fameuses questions (ce que j’ai fait hier, ce que je fais aujourd’hui, mes obstacles) ont été reformulées pour mieux cibler le but du Sprint :

  • Qu’est-ce que j’ai fait hier pour aider l’équipe à atteindre le but du Sprint ?
  • Qu’est-ce que je vais faire aujourd’hui pour aider l’équipe à atteindre le but du Sprint ?
  • Est-ce que je vois des obstacles pouvant m’empêcher ou empêcher mes coéquipiers d’atteindre le but du Sprint.

Le sprint Planning n’est plus une réunion en deux parties de durées égales. Il  est maintenant considéré comme une seule réunion (un seul événement) comprenant deux « Topics » appelés Topic 1 et Topic 2. Le time box prescrit reste inchangé (8 heures pour un Sprint de 4 semaines) :

  • Topic 1 : Définir et discuter ce qui peut être fait dans le Sprint en se basant sur la capacité de l’équipe et l’historique de la performance de l’équipe (velocité).
  • Topic 2 : Définir comment réaliser le travail à

Le périmètre de la « Sprint Review »  a été étendu. L’objectif est de renforcer l’échange entre l’équipe Scrum et les parties prenantes :

  • autour de la valeur business apportée par le Sprint et comment l’optimiser dans les prochains Sprints.
  • au sujet du planning, du budget, des capacités potentielles et du marché de la prochaine version.
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s